FESTIVAL D'ORGUE
DE MASEVAUX

LE GRAND ORGUE

 

 

Dans les années 60, l’orgue nord-allemand a connu en France une très grande vogue. Ce type d’instrument a inspiré plus d’un facteur d’orgues français à cette époque. Alfred Kern réalisa sur plusieurs de ses instruments cette esthétique avec toutefois une ouverture sur l’orgue français, souvenir de son intervention en 1939 sur l'orgue Silbermann d'Ebersmunster (une prise de contact qui aura des répercussions tout au long de sa carrière). Plusieurs instruments de ce type furent des réussites incontestables, en particulier Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux à Paris (1964, 43 jeux, III / Péd.) et Saint-Maximim de Thionville (1969, 44 jeux, III / Péd.). L’orgue de Masevaux est dans la même lignée avec toutefois l’héritage des Callinet.
On trouve dans cet orgue des jeux gambés, de nombreux jeux flûtés, des anches douces de détail, des cornets et un jeu de tierce « à la française ».
Les anches du Grand-Orgue sont proches de l’esthétique des Callinet, les fonds clairs et chaleureux et les pleins-jeux capables d’évoquer la sonorité lumineuse et truculente des grands instruments de Schnitger et de ses contemporains. En outre, le tempérament inégal « Werkmeister III » apporte une couleur chatoyante à la texture harmonique.
Le clavier d’écho a retrouvé sa place, dans la niche ogivale placée au bas du clocher, avec sa fameuse voix humaine fidèlement reconstituée d’après les tailles de l’orgue Callinet de Dannemarie.
A l’apogée de son talent, Alfred Kern a réussi là où la facture du XXe siècle a souvent échoué : créer un orgue de synthèse, riche, cohérent et personnel. En voici la composition :

 

 

 

I - Positif, 54 notes II - Grand-Orgue, 54 notes

Viole

Bourdon

Prestant

Flûte à cheminée

Nazard

Quarte

Tierce

Sifflet

Fourniture

Voix humaine

Cromorne

Tremblant

Positif / Pédale

8

8

4

4

2 2/3

2

1 1/3

1

4 à 5 rangs

8

8

Bourdon

Montre

Flûte à cheminée

Prestant

Gemshorn

Fourniture

Cymbale

Cornet

Trompette

Clairon

Tremblant

Grand-Orgue / Oberwerk

16

8

8

4

2

4 rangs

4 rangs

5 rangs

8

4

III -  Oberwerk, 54 notes IV - Echo, 42 notes

Bourdon

Flûte à fuseau

Doublette

Larigot

Cymbale

Chalumeau

8

4

2

1 1/3

3 rangs

8

Bourdon

Flûte traversière

Flûte

Cornet

Voix humaine

Tremblant

8

8

4

3 rangs

8

Pédale, 30 notes

 

Flûte

Flûte comique
Prestant

Cor de nuit

Fourniture

Posaune

Trompette

Cornet

16

8

4

2

5 rangs

16

8

2

   

 

 

 

En conclusion, laissons parler Michel Chapuis :
« Sans aucun doute la ville de Masevaux est devenue un centre important de l’orgue en Europe. Qu’elle n’oublie jamais que ce titre elle le doit non seulement aux artistes qui ont œuvré pour elle, mais encore et surtout, au dévouement, à l’amitié et à la solidarité qui unirent tous les hommes à un moment douloureux de son histoire » *.

 

* extrait du Livre d’Or du Festival de Masevaux

 

 

© Festival International d’Orgue de Masevaux
Pierre Chevreau
Association pour le Rayonnement des Orgues de Masevaux et de la Musique sacrée,
inscrite au Tribunal d’Instance de Thann sur le registre des associations vol. XVII n°34

 

 

 

 

Cliquez sur les liens suivants pour voir chaque orgue spécifiquement

 

L’orgue Callinet

 

L’orgue de chœur